Repas et Goûter de Noël du Groupe Relais du Bassin de Thau

Retrouvez ci-dessous l'intégralité de l’article paru sur Thau-infos.fr, retour sur un événement convivial du Groupe Relais du Bassin de Thau orchestré par son représentant Rodolphe BOYER

2019-12-21 GR BDT Goûter décembre.jpg

AFP France Handicap groupe de Frontignan, fait son repas de Noël, thau-infos.fr
C’est ce samedi 21 décembre qu'adhérents et bénévoles se sont retrouvés pour le repas de noël de la délégation Frontignanaise de l’Association AFP France Handicap, organisé par Rodophe Boyer président du groupe relais de Frontignan et élu au département AFP de l’Hérault.



 1er rang - G à D Mme Yannie Coquery, MM Rodolphe Boyer, Yvan Poncé et Jean Marie Fournel

Pour cette 1ére édition du genre pour Rodophe Boyer, la salle Bouvier Donnat de la Peyrade avait revêtu des allures de fêtes, ou une soixantaine de convives avait pris place. Parmi les invités Jean Marie Fournel référent de Beziers, mais également Yvan Poncé représentant de l’AFP France Handicap, qui fut président de la FNATH Clermont, Lodève, Gignac l’association des accidentés de la vie à laquelle il consacra l’essentiel de son énergie.

Un repas de fête qui a permis de se retrouver dans la joie et la bonne humeur autour d’une bonne table, en présence de Yannie Coquery, conseillère municipale déléguée aux handicaps.

Yvan Poncé, précise qu’il sera transmis, courant janvier, à tous les candidats aux élections municipales 2020 du département une charte sur le handicap et ses difficultés, tant à se mouvoir que dans les déplacements au quotidien.

Sans en connaitre précisément le contenu cette charte traitera de l’accompagnement et l’amélioration des conditions de vie des personnes porteuses d’un handicap, qu’il soit d’ordre physique, psychologique ou social, une priorité de la politique municipale. Le handicap ne s'apprend pas : il est une réalité vécue par des personnes, des parents, des familles et des proches. Une ville, doit avoir la volonté de répondre aux besoins des personnes handicapées et de leurs familles.

Mais une charte reste une indication, une volonté certes affichée mais pas une obligation et la politique n'étant une science exacte, chaque candidat, en cas d'élection favorable, en fera ou non, sa priorité.

23/12/2019

A.Sanfilippo 

Écrire un commentaire

Optionnel